Brioche Vendéenne

Brioche Vendéenne

 

La Brioche Vendéenne était autrefois appelée le Gâteau de la Mariée car la tradition voulait que le parrain et la marraine de la mariée lui offre une brioche le soir du mariage durant la “Danse de la Brioche”. Cette danse est, de nos jours, encore pratiquée dans les mariages en Vendée.  Pour vous donner une idée ou si vous voulez vous mettre dans l’ambiance en préparant cette brioche, j’ai trouvé cette petite vidéo sur Youtube : 

 

 

 

Il y a beaucoup de recettes soi-disant traditionnelles mais elles sont presques toutes différentes. J’ai choisi celle-ci, trouvé sur ce blog, car je l’avais déjà testée il y a quelques années et c’était une réussite. 

 

Si vous vous demandez quelle est la différence entre cette brioche et les autres recettes venant d’autres régions : celle-ci contient beaucoup moins de beurre mais plus d’oeufs. Elle peut aussi contenir de la crème fraîche mais elle s’appellera alors “Gache Vendéenne” et a une forme différente. La Brioche Vendéenne est tressée et la Gache Vendéenne est souvent ovale ou ronde. 

La texture est aussi différente des autres brioches. La brioche vendéenne est très moelleuse, un peu filante et elle fond dans la bouche… mais arrêtons de baver et passons à la recette : 

 

Note : il faut commencer un ou deux jours à l'avance mais ça en vaut vraiiiiiiment la peine. 

 

 

Ingrédients (pour 2 brioches) : 

 

1 ou 2 jours avant : la pâte fermentée.  

 

  • 105 gr de farine de blé T55 ou “farine de gruau” (“tarwe bloem” en néerlandais)
  • 2 gr de levure de boulanger fraîche
  • 85 gr d’eau tiède
  • 2 gr de sel

 

1 jour avant ou le jour même si vous commencez le matin: la brioche 

 

  • 600 gr de farine de blé T55 or “farine de gruau” (la même utilisée pour la pâte fermentée)
  • 135 gr de pâte fermentée
  • 90 gr de sucre
  • 90 gr de lait entier
  • 5 oeufs 
  • 8 gr de rhum
  • 8 gr de fleur de sel
  • 6 gr de fleur d’oranger
  • quelques gouttes d’extrait de vanille
  • 20 gr de levure fraîche
  • 125 de beurre doux (à température ambiante mais pas trop mou non plus). 
  • 1 jaune d’oeufs pour la déco

 

Commencez par la pâte fermentée. Diluez la levure fraîche avec un peu de l’eau tiède. Mélangez la farine et le sel. Ajoutez l’eau et la levure diluée. Pétrir quelques minutes avec votre robot de cuisine. 

 

Versez cette préparation dans un container en plastique hermétique et réservez au frigo au moins une nuit. 

 

 

Le jour suivant, dans le bol de votre robot, mettez la farine, la pâte fermentée (pas tout, seulement 135 gr), le sucre, le lait, les oeufs, le rhum, le sel, la fleur d’oranger et l’extrait de vanille. Commencez à mixer à faible vitesse. 

Quand le tout commence à être bien mélangé, ajoutez la levure en l’emiéttant entre vos doigts. Augmentez un peu la vitesse du robot et laissez pétrir pendant environ 15 min. 

 

Ajoutez ensuite le beurre et continuez à pétrir à faible/moyenne vitesse pendant encore 15 min. La pâte ne devrait plus coller aux parois de la cuve. Si besoin, ajoutez un peu de farine. Vous devriez pouvoir former une boule moelleuse à la main sans que ça colle aux doigts.

 

Laissez cette boule de pâte dans un grand saladier propre, couvrez-le avec du film alimentaire et réservez environ 30 min à temperature ambiante (on dit que la pate va “pointer” mais vous ne verrez probablement pas de différence). Retravaillez la pâte brièvement à la main et réservez-la ensuite au frigo pendant quelques heures ou une nuit.

J’ai mis ma pate au frigo vers 11h00 et j’ai fait la brioche vers 17h00. 

 

11:00

 

 

17:00

  

Quand la pâte a suffisamment gonflée, sortez-la du saladier et retravaillez-la rapidement. Divisez la pâte en 6 boules d’environ 200 gr chacune. Si vous en avez plus, vous pouvez lui donner la forme que vous voulez.

 

 

 

 

Aplatissez chaque boule, rabattez les longs cotés sur le milieu et formez un boudin de la longueur de votre moule à cake. 

 

 

 

 

Formez une tresse avec 3 boudins et placez-la dans le moule recouvert de papier sulfurisé. Je recommande vivement le papier sulfurisé pour faciliter le démoulage. Faites la même chose pour la deuxième brioche. 

 

 

 

 

Badigeonnez de jaune d’oeuf battu. Couvrez avec un torchon et laissez encore gonfler 2 ou 3 heures à température ambiante. J’ai fait cuire les miennes entre 20h00 et 21h00. 

 

 

 

 

Quand elles ont bien gonflées, préchauffez le four à 160˚C environ. J’ai commencé par faire cuire l’extra de pâte que j’avais pour tester et j’ai baissé la température à 155˚C car je trouvais que le dessus cuisait un peu tout petit peu trop vite. 

Badigeonnez une deuxième fois les brioches avec le jaune d’oeuf. Faites cuire les brioches l’une après l’autre environ 20 min. 

 

 

 

 

Laissez refroidir sur une grille. Si, comme moi, vous les faites cuire la veille, vous pouvez les garder moelleuses et fondantes dans votre four (froid) pendant la nuit. 

 

 

 

 

Bon appétit ! 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *